aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

19/04/21
Gabriel Serville défavorable a un couvre-feu avancé

Dans sa communication de ce dimanche 18 avril 2021, le Conseil scientifique émet l’hypothèse d’un avancement du couvre-feu de 19h00 à 17h00. Gabriel SERVILLE tient à signifier sa ferme intention de s’opposer à cette disposition «qui va encore exacerber les tensions engendrées par la gestion trop aléatoire de la crise sanitaire en Guyane.»

«Je vous rappelle que depuis mars 2020 la population guyanaise démontre une grande capacité de résilience face à la crise. Toutefois, elle attend de nous autres responsables une aptitude à prendre les justes décisions, et notamment celles qui ne mettront pas en péril nos équilibres sociétaux.

Aussi, à ce stade je regrette que l’accélération de la circulation du virus P1 ait été attribuée à un soi-disant relâchement du comportement de la population, sans rappeler au préalable que les guyanais ne sont pas à l’origine de sa création. C’est pourquoi il aurait été plus judicieux de la part des autorités de reconnaitre qu’elles avaient échoué dans leur tentative de préserver notre santé.

Toutefois, refusant de sombrer dans un quelconque pessimisme, je considère que la protection de notre territoire passe par l’attribution de moyens conséquents pour contrôler efficacement les flux de population, notamment sur les points de passage bien connus des voyageurs qui franchissent les fleuves frontières-bassins de vie. En cela, j’espère que vos annonces du jeudi 15 avril dernier relatives au renforcement de la coopération militaire franco-brésilienne seront vraiment suivies d’effets, et surtout accompagnées d’une vraie politique de coopération sanitaire dont la faiblesse pourrait nous être préjudiciable.

D’autre part, si le Gouvernement a crû nécessaire de renforcer de façon drastique les contrôles sanitaires pour les passagers voyageant entre Cayenne et Paris, je souhaite que soit étudiée, sans délai, la possibilité d’établir une stricte réciprocité à l’égard des passagers qui arrivent en Guyane via l’aéroport Félix Eboué, afin d’assurer une protection maximale de nos concitoyens.

Enfin, je souhaiterais aussi que me soient communiqué le nombre réel de lits de réanimation dont l’augmentation et la consolidation nous avaient été annoncées en 2020, tandis que des informations factuelles laisseraient à croire que rien ne se serait passé comme prévu.
»


In its communication of this Sunday, April 18, 2021, the Scientific Council hypothesizes an advancement of the curfew from 7:00 p.m. to 5:00 p.m. Gabriel SERVILLE wishes to signal his firm intention to oppose this provision "which will further exacerbate the tensions generated by the too haphazard management of the health crisis in French Guiana."

I remind you that since March 2020 the Guyanese population has demonstrated a great capacity for resilience in the face of the crisis. However, it expects from us responsible for the ability to make the right decisions, and in particular those which will not jeopardize our societal equilibrium.

Also, at this point I regret that the acceleration in the circulation of the P1 virus has been attributed to a so-called relaxation of the behavior of the population, without recalling beforehand that the Guyanese were not at the origin of its creation. That’s why it would have been smarter for the authorities to admit that they had failed in their attempt to preserve our health.

However, refusing to sink into any pessimism, I consider that the protection of our territory requires the allocation of substantial means to effectively control population flows, in particular at the well-known crossing points of travelers who cross border rivers. basins of life. In this, I hope that your announcements of last Thursday, April 15 relating to the strengthening of Franco-Brazilian military cooperation will be truly followed up, and above all accompanied by a real health cooperation policy, the weakness of which could be detrimental to us.

On the other hand, if the Government has found it necessary to drastically strengthen health controls for passengers traveling between Cayenne and Paris, I would like the possibility of establishing strict reciprocity with regard to passengers arriving in Guyana via Félix Eboué airport, in order to ensure maximum protection for our fellow citizens.

Finally, I would also like to be informed of the actual number of intensive care beds whose increase and consolidation had been announced to us in 2020, while factual information would suggest that nothing would have gone as planned. "
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 18 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire